Vous êtes ici : Accueil > Historique

Historique du Salon des Artistes

1/ Repère chronologique

De 1663 à nos jours, des premiers “Sallons”, à nos jours en passant par les repères importants comme celui de la création de la Société des Artistes Français.

1663 - LOUIS XIV et COLBERT, soucieux de voir la gloire de l’Etat s’étendre aux Arts, proclament l’Académie, unique représentante de la peinture en France et décident qu’il y aura tous les ans, une exposition des travaux de ses membres.

1667 - La première manifestation de ce qui deviendra « Le Salon » débute le 23 avril. Elle a lieu dans les locaux de l’Académie, c’est la première exposition d’Art en France, ouverte au public.

Lire la suite : Historique et repères chronologiques


2 / "Le Salon" un nom original

Dénommé “ exposition ” depuis son origine, il prendra l’appellation “ Sallon ” en 1725 lorsqu’il sera inauguré dans le “ Sallon carré du Louvre ”. Son orthographe évoluera de “ Sallon ” à “ Salon ”.

Lire la suite : Le salon un nom original


3/ Le premier vernissage

Le vernissage, un terme né au Salon (Univers des Arts, Hors série n°1, juin 1996)

1842 : Le vernissage est l’action qui consiste à étendre une couche de vernis sur une toile.

Par extension, ce mot s’est employé pour désigner la réception qui avait lieu en général la veille du Salon, celle-ci ayant pour but de réunir, aux côtés des artistes, les autorités et les critiques.

Ce jour était si important dans la vie des artistes qu’ils furent autorisés, le matin de l’inauguration, à mettre une dernière couche de vernis sur leur toile.

Lire la suite : Le premier vernissage


4/ Instauration des Prix et des Médailles

Les Prix et médailles, une volonté d’encouragement spécifique au Salon. (Univers des Arts, Hors série n°1, juin 1996).

Il faut remonter à 1793 pour voir s’instaurer le système des récompenses. Le premier jury, pour l’attribution de celles-ci, fut nommé en 1849. Il comptait 40 membres dont Delacroix, Ingres, Corot, Isabey.

A cette occasion furent créées la médaille d’honneur puis la médaille de 1ère classe d’une valeur de 1500 francs-or, la médaille de 2ème classe d’une valeur de 500 francs-or et la médaille de 3ème classe, d’une valeur de 250 francs-or.

La mention “ honorable ” apparut en 1857, elle avait pour but de compenser le nombre insuffisant de médailles pour ceux qui l’auraient mérité.

Toujours dans un souci d’encouragement, on vit apparaître le “ Rappel de la médaille ”. Le but était de montrer à l’artiste qu’il avait bien maintenu son rang, car il n’était pas possible de lui attribuer deux fois la même récompense.

Lire la suite : Prix et Médailles


Autres pages : 1 2 3