Vous êtes ici : Accueil > Evénements > Hommage au Tricentenaire de Diderot

La Société met à l'honneur des événements en rapport avec son histoire

Ainsi en 2013, Le salon des ARTISTES FRANÇAIS a proposé pour sa 224ème édition ! :

Hommage au tricentenaire de Diderot

En hommage à DIDEROT, nous avions dédié une salle en fac-similé du Salon de 1763.
10 œuvres étaient reproduites en Digigraphie sur toile. Ces reproductions étaient accompagnées des textes critiques de DIDEROT.


© Photos, Martne Maillard

Nous avions choisi :

Francesco Giuseppe CASANOVA : « Un combat de cavalerie »
Jean-Baptiste Siméon CHARDIN : « La Raie dépouillée »
Jean-Baptiste GREUZE : « La Piété filiale »
Jean-Marc NATTIER : « Nattier avec sa famille »
Jean-Baptiste Marie PIERRE : « Mercure amoureux de Hersé, change en pierre Aglaure, qui vouloit l’empêcher d’entrer chez sa sœur »
Jean RESTOUT : « Orphée descendu aux Enfers pour demander Euridice »
Joseph VERNET : « Le Port de la Rochelle »
Joseph VERNET : « La bergère des Alpes »
Madame VIEN (Marie-Thérèse REBOUL) : « Deux pigeons qui se baisent »
Joseph-Marie VIEN : « La Marchande à la toilette »

 

Que se passait-il au Salon en 1763, il y a 250 ans ?

 

Lettre Denis DiderotUn certain Monsieur DIDEROT (1713-1784), Denis de son prénom, arpentait les salles de notre exposition. Il faisait un reportage pour son ami Frédéric-Melchior, baron de GRIMM, pour la « Correspondance littéraire philosophique et critique » que ce dernier envoyait sous forme de copies manuscrites, aux ducs de Deux-Ponts, de Saxe-Gotha, aux princes de Hesse, de Darmstadt, à la reine de Suède, au roi de Pologne et à l’impératrice de Russie, excusez du peu !.

Ces écrits couvrent une période de 1759 à 1781, ils rendirent célèbre notre Salon qui passa du même coup à la postérité. Attardons-nous donc, sur celui de 1763 qui s’ouvrit le 25 août dans le Salon carré du Louvre et s’acheva vers le 25 ou 30 septembre.

Denis DiderotDenis DiderotJean-Baptiste Siméon CHARDIN en était le « Tapissier ». 56 artistes (39 peintres, 9 sculpteurs, 8 graveurs) y exposèrent et le catalogue comprenait 208 numéros, dont certains groupent plusieurs œuvres.Des noms parmi les plus connus aujourd’hui : François BOUCHER, Jean-Baptiste Siméon CHARDIN, Nicolas DESPORTES, Etienne-Maurice FALCONET, Jean-Baptiste GREUZE, Louis-Jean-François La GRENEE, Jean-marc NATTIER, Augustin PAJOU, Jean-Baptiste PERRONNEAU, Maurice Quentin de la TOUR, Les VAN LOO ( Carle, Amédée et Louis-Michel), Joseph VERNET, Joseph VIEN, Madame VIEN, etc….là aussi excusez du peu !.

La Secrétaire-Rapporteur, Martyne MAILLARD